Comment avoir de meilleurs résultats aux échecs ?

Si vous avez déjà joué en compétition, vous vous êtes déjà posé cette question…

La réponse à cette question simple est sans doute beaucoup plus compliquée qu’il n’y parait.

Si les livres et sites internet sont nombreux à avoir abordé le sujet, je vous invité à découvrir l’approche originale de Laurent GATTEGNO (notre professeur); à travers son blog : Perfelo, préparation mentale pour le joueur d’échecs, il aborde de nombreux thèmes sur le sujet  :

la gestion du stress

la confiance en soi

la préparation mentale

la gestion du temps

– etc…

A découvrir, avec d’autres surprises, pour tous ceux qui s’intéressent aux échecs !

N’hésitez pas à vous inscrire sur son blog, à commenter et à partager.

C’est la richesse des échanges qui permettra à ce blog d’un nouveau genre de se développer encore davantage.

Bonne préparation !

Share

Fête annuelle de Côte Basque Echecs

Le club « Côte basque Échecs » tiendra sa fête annuelle le dimanche 2 juillet 2017, à Bayonne.

A occasion, le club Côte Basque Echecs organise un :

Tournoi rapide homologué FFE

7 rondes, 10 min + 2 sec,

appariement Suisse.

2 juillet 2017

Début à 10 h, dernier pointage 9h45.

Affiche tournoi 2 juillet-net

Plus d’infos : http://www.echecs.asso.fr/FicheTournoi.aspx?Ref=42068

Inscription : 7€ adultes / 3€ enfants (9 €/4 € après le 30 juin minuit)

100 % des inscriptions reversées

Prix garantis a minima 1er-70 euros; 2ème – 50 euros; 3ème – 20 euros.

Possibilité de se licencier sur place contre 3 euros/
Ouvert à toutes et tous.

Gaztetxe, 7 Quai de Lesseps 64100 Bayonne

(2 min à pied de la gare en bordure du fleuve de l’Adour)

Buvette sympa, assiette-maison à 6 euros, salle fraîche.

Le club procédera également à la remise du trophée du Tournoi interne vers 15h30.


Rens : Laurent BERNABE 06 22 93 81 22 cote.basque.echecs@hotmail.fr
Patrice ETCHEGARAY (MI, arbitre) 06 16 79 10 88, J-S MORA 06 75 80 34 93.

Share

Championnat d’Aquitaine, retours sur une victoire

Tout d’abord il faut préciser que ce qui suit représente mon point de vue qui est par définition loin d’être objectif puisque je suis entraîneur.

 

Avant le tournoi, il y eut d’abord la phase de préparation. Nous étions conscients qu’une victoire de Max était pour le moins improbable, pour s’en convaincre il suffit de rappeler qu’au championnat départemental il avait fini cinquième et n’était donc pas qualifié pour le championnat hors repêchage. De plus si Max avait fait des progrès depuis, ses adversaires étaient également en droit d’en faire ! Nous n’avions donc pas d’illusions sur la question.

La préparation a donc été en partie axée sur l’idée que Max n’aurait pas le meilleur niveau de jeu et qu’en conséquence, s’il voulait espérer quelque chose, il se devait d’être irréprochable en matière de motivation, de combativité, de respect de l’événement et de ses adversaires. Evidemment il y avait une partie échecs aussi dans la préparation.

 

Le déroulement du tournoi a transformé l’improbable en réalité. Max n’a toujours pas le meilleur niveau de jeu des différents concurrents, mais il a gagné, il est champion d’Aquitaine. C’est la victoire méritée d’un travail sérieux avant toute chose. Les autres n’ont pas gagné, ils peuvent mettre en cause une injustice, le système de départage qui a effectivement joué un rôle, un hasard défavorable ou que sais je encore, ils n’auront pas forcément tort, mais le résultat est et reste que Max a gagné.

 

Quelles sont les leçons qu’il peut en tirer, et dont les autres peuvent s’inspirer ? Tout d’abord que la victoire ne va pas forcément au meilleur ou au plus talentueux mais souvent à celui qui la veut le plus et qui fait ce qu’il faut pour. Autre leçon, un travail sérieux de préparation conduit au bon niveau de motivation pour réussir ; J’ai souvent pris en analogie ma préparation au Baccalauréat, la première année où j’avais le niveau, révisé à la plage et échoué, et la deuxième où je ne n’avais pas le niveau mais avais réussi. La troisième leçon pourrait être que le travail amène les résultats, que ceux qui gagnent ont de la chance et qu’il faut savoir saisir les opportunités. Je crois que ces leçons peuvent lui servir bien au delà du simple périmètre des échecs.

 

Un des problèmes de la victoire est sa gestion. Max l’a expérimenté lors de sa victoire en Coupe de France face à Patrice Etchegaray. Les commentaires qui ont suivis étaient totalement hors de proportions et avaient amené Max à papillonner. Il s’en était suivi une période de plusieurs mois de résultats médiocres. On ne peut pas empêcher les commentateurs de commenter, d’ailleurs je pratique également cette activité, mais on peut espérer que Max ait retenu la leçon

 

Avec sa victoire Max a gagné le droit de participer aux championnats de France jeunes qui auront lieu fin avril. C’est une opportunité pour lui d’apprendre et de hausser son niveau de jeu. Ses résultats dépendront une fois de plus du travail qu’il aura effectué.

Share